Aller au contenu

Juin 2021 – Etude sur les logements vacants

Posted in Non classé

L’un des principaux enjeux relevé par le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) Livradois-Forez approuvé le 15 janvier 2020, est la lutte contre la vacance dans une logique d’urbanisme frugal et de développement d’une offre de logements qualitative.

Le territoire du SCoT Livradois-Forez comptait 7 572 logements vacants en 2012, soit 14 % de la totalité des logements. A titre comparatif le taux de vacance départemental était de 10% en 2012. La vacance est considérée comme « normale » lorsqu’elle tourne autour de 7%. La mobilisation des logements vacants constitue donc un enjeu important à relever par le SCoT.

Le programme de recherche-actions POPSU Territoires dont a bénéficié la communauté de communes d’Ambert Livradois Forez avec l’accompagnement du Parc naturel régional Livradois-Forez visant à mieux connaître les processus qui transforment les petites villes s’est penché sur la question de la vacance. L’objectif de l’étude était de nourrir les réflexions stratégiques des décideurs sur l’avenir de leurs territoires. Dans ce cadre, une méthodologie a été développée visant à quantifier la vacance, à observer son évolution et à caractériser sa répartition géographique entre 4 types d’espaces : les centres bourgs, les bourgs, les franges et les hameaux.

La démarche engagée sur Ambert Livradois Forez devrait être étendue à l’ensemble du territoire du SCoT. Elle permettrait de définir plus précisément la vacance et à mieux comprendre ses mécanismes et d’aboutir à la réalisation de fiches récapitulatives sur la vacance à l’échelle intercommunale et communale.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conformément à la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée et au Règlement (UE 2016/679)du 27 avril 2016 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données), les personnes disposent d’un droit d’accès, de rectification et d'effacement des informations qui les concernent, d'un droit d'opposition pour des motifs légitimes, d'un droit à la limitation du traitement et d'un droit de réclamation auprès de la CNIL. Les informations personnelles que vous nous communiquez par l’envoi du formulaire ou par tout autre moyen sont strictement confidentielles et destinées au traitement de vos demandes par les agents du Parc. Elles ne seront transmises à aucun tiers. Vous avez la possibilité d’exercer vos droits par demande écrite accompagnée d’une pièce d’identité, à destination de la Maison du Parc.